Santé auditive des seniors : Il faut s’en préoccuper dès maintenant !
23/10/2016 14:50 Aucun commentaire


A un moment ou à un autre, nous souhaiterions tous pouvoir conserver notre jeunesse et ralentir le cours du temps. Avec l’âge viennent parfois quelques difficultés, il est donc important de protéger activement sa santé. La vieillesse, en réalité, n’est pas uniquement le fruit du temps qui passe mais aussi le résultat de mauvaises habitudes et de comportements à risques. La médecine d’aujourd’hui dispose de plus en plus d’outils à même de lutter contre le phénomène de vieillissement, aussi, il est important de ne pas négliger cette chance et de prendre soin de son capital santé. Cela est particulièrement vrai pour l’audition.

Réagir à une perte de l’audition chez un senior

La presbyacousie désigne une perte de l’audition progressive et liée à l’âge. Elle peut être sérieusement handicapante et il n’est pas toujours facile de prendre immédiatement la mesure de la situation. En effet, la perte de l’audition se faisant souvent de manière insidieuse et lente, il peut être tentant de chercherd’abord à tolérer la gêne. Cependant, cela est une mauvaise idée.Quand les symptômes deviennent de plus en plus clairs, il est essentiel de commencer à agir. Sinon, c’est le charme des sons et de la musique qui s’efface, et les proches en souffrent aussi.

Des doutes persistants

Consulter un spécialiste de l’audition et s’équiper d’appareils auditifs ne sont pas encore des réflexes aujourd’hui. Des patients souffrant de presbyacousie attendent parfois une dizaine d’année avant de consulter pour la première fois. Pourtant, lorsqu’il s’agit de notre vue, il nous apparaît souvent plus naturel de faire vérifier nos yeux et d’acheter des lunettes. Entre vue et audition, y a-t-ilvraiment une si grande différence d’importance ? Une étude proposée par la JNA (Journée Nationale de l’Audition) indique le contraire : par exemple, 77% des seniors âgés de 50 à 64 ans admettent avoir envie de « bien entendre » autant que de « bien voir », ce qui est déjà révélateur. C’est que contrairement à la perte de la vue, il est toujours possible d’augmenter le son de la télévision ou de demander à répéter lorsqu’on entend moins bien. Cet effort de compensation est pourtant une très mauvaise idée, et s’avère dommageable autant pour la personne que pour son entourage.

Trouver la solution

Tout comme l’on refuse de ne pas bien voir, il faut refuser de ne pas bien entendre. Seul, avec sa famille ou ses amis, il est fondamental de chercher une solution afin de retrouver un quotidien de qualité. Des études récentes, dont celle du professeur Hélène Amieva, ont démontré qu’il existe un risque accru de développer des troubles cognitifs lorsqu’un trouble de l’audition n’est pas diagnostiqué et traité. Le cerveau souffre de la perte de l’audition et de l’isolement social qu’elle provoque. Ainsi, outre l’idée de retrouver une bonne audition, c’est aussi pour sa santé toute entière et pour son autonomie qu’il faut penser à consulter. Dans les centres VivaSon, il est possible de passer un bilan auditif complet très simplement et de recevoir les conseils d’un audioprothésiste diplômé d’Etat. Le port d’un appareil auditif est en fait bien peu de choses lorsque la santé et la qualité de vie sont en jeu. Par ailleurs, beaucoup d’aides auditives sont maintenant quasiment invisibles et ne provoquent aucune gêne pour votre oreille. Ne négligez donc pas votre audition, c’est une pierre angulaire de la santé.

 

 

Partager

 Commentaires :

 Demande urgente

Vous cherchez
une maison de retraite?

Trouvez en 2 clics une maison de retraite près de chez vous, grâce à notre annuaire intéractif !

Inscription à la newsletter :