Diabète et perte auditive chez les seniors : y aurait-il un lien ?
18/05/2017 14:18 Aucun commentaire


Bien que le lien entre la perte auditive et le diabète soit difficile à prouver, de nombreuses études se rejoignent sur le fait que le diabète pourrait être un facteur de déficience auditive. Afin de mieux déterminer pourquoi ces deux maladies sont étroitement liées, il nous faut comprendre en quoi celles-ci consistent réellement. Retraite Plus fait le point:

Le diabète, un trouble qui touche aussi les seniors

Le diabète peut être défini comme un trouble de l’absorption, de l’affectation et du stockage du glucose apporté par l’alimentation. En effet, l’insuline (hormone produite par le pancréas) a pour rôle de maîtriser le taux de glucose dans le sang. Cependant, lorsque la production d’insuline est minime ou défectueuse, le sucre reste dans le sang sans pouvoir parvenir aux cellules. Cela entraîne un taux de glucose trop élevé (supérieur  à 1,26 mg/L) et ainsi le diabète. Cette maladie chronique peut être différenciée en deux types:
Le diabète de type 1 qui correspond à l’absence de sécrétion d’insuline. Il touche environ 10% de la population diabétique.
Le diabète de type 2 qui est plus complexe mais aussi plus répandu. Ainsi, 90% des diabétiques sont atteints du type 2. C'est-à-dire, que ces personnes ont un trouble de l’utilisation de leur insuline par l’organisme.

Définition de la perte auditive

La perte auditive résulte de la diminution de la capacité à entendre, percevoir et traiter les sons. Celle-ci peut provenir de plusieurs facteurs à différentes intensités. Il existe ainsi trois formes de déficiences auditives, provenant de la perception, de la transmission ou des deux. Celles-ci peuvent être plus ou moins importantes et provoquer la surdité. La surdité de transmission est généralement liée à l’obstruction du conduit auditif (bouchon, otite,…) ainsi elle peut être réversible. La surdité de perception, quant à elle, est beaucoup plus grave. Elle provient de la disparition des cellules ciliées (cellules transmettant les sons). Cette disparition peut être causée par l’âge ou par une longue exposition à des bruits dépassant les 85 décibels.

Quel lien entre diabète et perte auditive ?

D’après une étude réalisée par des chercheurs américains, les personnes diabétiques sont deux fois plus atteintes par la déficience auditive. L’organe de l’audition qui transmet les ondes sonores au système nerveux, la cochlée, est alimenté par de nombreux petits vaisseaux sanguins. Lorsque ceux-ci sont épaissis en raison du diabète, l’audition est  impactée.  Ainsi, les personnes souffrant de diabète sont plus sensibles aux sons. Elles mettent également plus de temps à se remettre d’un traumatisme sonore. D’après l’étude, l’impact d’une déficience auditive traduite par la diminution des tonalités pures (plus de 25 décibels) est beaucoup plus significative chez les personnes diabétiques. Soit 44 % à 69,7 % de diabétiques atteints contre 20% à 48 % pour les non-diabétiques. Néanmoins, la relation entre ces deux maladies demeure compliquée à démontrer. En effet, la notion de perte auditive est souvent vague.De plus, les recherches effectuées sur des patients seniors sont  biaisées d’avance puisque la perte auditive peut être rattachée à l’âge indépendamment du diabète. Cependant, les études réalisées sur de jeunes patients prouvent l’hypothèse.

Solutions pour la déficience d'audition

Concernant le traitement du diabète, le médecin sera le plus à même de proposer un traitement. Il est conseillé d’être à l’écoute de son diabète et de contrôler régulièrement son taux de glycémie. Avoir une activité physique régulière peut également être bénéfique. Concernant l’audition, dès perception de sa déficience, il est recommandé de consulter son médecin traitant ainsi qu’un ORL. Ceux-ci proposeront au patient de procéder à un bilan auditif. Dans les centres de notre partenaire VivaSon, un audioprothésiste diplômé d’Etat réalise un test audiométrique gratuitement. Si le besoin existe, celui-ci proposera un appareillage personnalisé selon les capacités auditives et le style de vie de chacun.
Que votre proche soit hébergé en maison de retraite ou vive encore à son domicile et qu'il présente les signes d'une perte auditive, soyez très vigilants et n'hésitez pas à lui prendre un rendez-vous avec medecin spécialiste.

Partager

 Commentaires :

Inscription à la newsletter :
 Demande urgente

Vous cherchez
une maison de retraite?

Trouvez en 2 clics une maison de retraite près de chez vous, grâce à notre annuaire intéractif !