Le congé du proche aidant enfin officialisé!
27/11/2016 15:49 Aucun commentaire


En France, 8,3 millions de personnes (conjoints, membres de la famille, amis...) soutiennent et accompagnent au quotidien, un proche en perte d'autonomie. C'est pour ceux d'entre eux qui sont salariés, que cette mesure a été votée. Retraite Plus vous en parle... 

Le congé du proche-aidant c'est quoi?

Il s'agit d'une des mesures promulguées dans le cadre de la fameuse loi ASV ou loi relative à l'adaptation de la société au vieillissement. Cette mesure très récemment parue au journal officiel prendra effet dès le 1er janvier 2017. A partir de cette date, Les aidants salariés pourront bénéficier d'un congé appelé "congé proche aidant". Ce congé, sans solde, d'une durée de trois mois, renouvelable une fois, a pour but d'aider ces salariés à obtenir "une meilleure articulation entre la vie professionnelle et la vie personnelle et familiale", selon les termes du décret d'application. Une mesure qui arrive à point nommé puisqu'un récent sondage sur les aidants en activité professionnelle, réalisé par la maison des aidants, a rapporté que 72% d'entre eux réclamaient un aménagement de leur temps de travail.

Le congé du proche aidant se substitue au congé de soutien familial

Publié au Journal Officiel du 19 novembre 2016 le décret n° 2016-1554 du 18 novembre 2016 relatif au congé de proche aidant, qui se substitue au congé de soutien familial, précise les modalités de sa mise en œuvre, en particulier les délais de prévenance qui s’imposent à l’employeur et au salarié. Il précise également qui en sont les ayants-droit. En effet, ce nouveau type de congé s'adresse également aux aidants n'ayant pas de lien de parenté avec leur aidé ainsi qu'aux aidants de personnes accueillies en établissement, maison de retraite ou autre. Attention, le décret précise que le salarié devra informer son employeur, au moins un mois avant le début du congé de proche aidant (au lieu de deux mois aujourd’hui). De plus "La durée globale cumulée, renouvellement compris, du congé ne pourra dépasser un an pour l’ensemble de sa carrière".

Une mesure jugée insuffisante par certaines associations d'aidants

En effet, celles-ci estiment que la loi ASV est très insuffisante en regard des besoins grandissants de cette nouvelle population de personnes très âgées (2 millions de français ont plus de 85 ans). Quand à cette mesure du congé de proche aidant qui touche quelques 4 millions de salariés-aidants, même si elle élargit désormais les bénéficiaires à la famille et aux amis, ce qui est bien sûr une avancée positive ; Elle n’est pas suffisante ! Il ne faut pas oublier que ce congé n’est ni rémunéré par l’employeur ni indemnisé par la sécurité sociale ne serait-ce que partiellement ! La question est donc de savoir si au delà des belles promesses des politiques, la réalisation concrète de ces dispositions pourra réellement aider les aidants ?

(Source : https://plateformeelsaa.com/2016/11/23/le-conge-du-proche-aidant/)

 

 

Partager

 Commentaires :

Inscription à la newsletter :
 Demande urgente

Vous cherchez
une maison de retraite?

Trouvez en 2 clics une maison de retraite près de chez vous, grâce à notre annuaire intéractif !