Parkinson : où en est la recherche?
15/11/2016 13:16 Aucun commentaire


Médicaments, neurostimulation profonde, thérapie génique… l’arsenal thérapeutique s’élargit en ce qui concerne la maladie de Parkinson. Retraite Plus vous parle des nouvelles pistes de recherche ...

Les limites des traitements actuels pour le Parkinson

Lorsque les patients dépassent le stade des six années de maladie, les traitements actuels à base de Dopamine perdent de leur efficacité après avoir fait passer le patient par de nombreux épisodes de mouvements désordonnés appelées dyskinésies. Quant à l’opération chirurgicale ayant pour but la stimulation des noyaux profonds localisés dans le cerveau, elle provoque, elle aussi, de nombreux effets secondaires comme des périodes d’apathie et des anomalies du comportement.
La recherche médicale explore donc actuellement de nombreuses autres pistes.

La neurostimulation contre le Parkinson

Il s'agit d'une technique de stimulation appliquée principalement et bilatéralement au niveau du noyau sous thalamique. Cette technique permet de stimuler certaines zones du cerveau concernées par la maladie et cela sans les détruire. Cette méthode permettrait de diminuer le traitement médicamenteux des patients. Néanmoins, elle est très délicate à pratiquer et relève seulement de certains centres experts. De plus, elle ne peut pas être appliquée à tous les types de patients atteints de la maladie de Parkinson.

Les biothérapies et la maladie de Parkinson

Cette technique consiste à récupérer des cellules souches chez le malade lui même puis à les faire se différencier in vitro en neurones dopaminergiques, qui seraient alors transplantés dans les zones où ils manquent, la substance noire mais surtout les corps striés, noyau caudé et putamen. L'inconvénient de cette méthode, c'est qu'on sait comment faire se différencier les cellules souches en neurones dopaminergiques mais qu'on ne sait pas encore comment contrôler la prolifération de ces cellules.

Toutes ces techniques en sont encore à l'état de pistes de recherche mais elles permettent aux malades de garder espoir en l'avenir! 

 

Les maisons de retraites spécialisées Parkinson emploient des médecins habilités à traiter cette pathologie. Ils sont formés à adapter le traitement médicamenteux du malade à l’évolution de la maladie. Notre équipe de conseillers est à votre service pour vous aider à trouver l’établissement le plus adapté à votre proche. Contactez-nous au : 0800 941 340

Partager

 Commentaires :

Inscription à la newsletter :
 Demande urgente

Vous cherchez
une maison de retraite?

Trouvez en 2 clics une maison de retraite près de chez vous, grâce à notre annuaire intéractif !