Protection des âgés en maison de retraite : Quel est le rôle du protecteur?
11/08/2016 12:08 Aucun commentaire


La prise en charge d'un proche devenu dépendant doit être organisée autant au niveau des soins médicaux nécessaires qu'au niveau de la gestion de ses biens. C’est pourquoi, qu’il désire vivre à domicile ou bien être hébergé en maison de retraite, il est possible de protéger votre proche vulnérable par l'application de certaines mesures de protection juridique : la curatelle ou la tutelle, le mandat de protection future, la sauvegarde de justice, la MASP ou la MAJ.

Comment mettre en place ces  mesures de protection juridique?

Dans le cas où l'on désire mettre en place une mesure de protection juridique, il faudra saisir, par écrit,  le juge des tutelles du tribunal d’instance le plus proche du lieu de résidence de la personne à protéger. Plusieurs personnes peuvent faire cette demande : la personne à protéger, ses parents, son conjoint, ses enfants, ses frères et sœurs, et même les services sociaux, le ministère public ou le médecin traitant. L’audition de la personne à protéger est obligatoire. Elle sera donc assistée ou bien représentée par son curateur ou par son tuteur dans l'exécution des actes de la vie quotidienne mais elle conservera la liberté de choisir son lieu de vie hormis en cas d’urgence médicale. Elle peut donc décider ou non d’entrer en maison de retraite. Néanmoins la préservation de ses biens sera garantie par le protecteur, sous le contrôle annuel du juge. 
A noter : Le droit de la protection juridique des majeurs a été simplifié par la réforme du 15 octobre 2015, notamment grâce à l’habilitation familiale, qui permet aux familles en mesure de pourvoir seules aux intérêts de leur proche, d’assurer cette protection sans avoir à recourir aux mesures traditionnelles de protection judiciaire.

Le rôle du protecteur juridique

Le protecteur juridique doit garantir la bonne gestion de ses biens, de son patrimoine et de ses affaires courantes. Le protecteur doit ainsi assurer la conservation du logement, des meubles, des souvenirs et des objets personnels. Vis à vis de la loi, le protecteur doit rendre des comptes chaque année, au juge des tutelles. Il lui est donc fortement conseillé de souscrire à une assurance responsabilité dans l'hypothèse où il commettrait des erreurs.  

Pour en savoir plus sur le rôle du protecteur juridique, regardez la vidéo suivante :

Pour en savoir plus sur le sujet, ou pour trouver une maison de retraite adaptée à votre proche : Contactez nous directement au : 0800 941 340 ou rendez-vous sur notre site internet : http://www.retraiteplus.fr

Partager

 Commentaires :

Inscription à la newsletter :
 Demande urgente

Vous cherchez
une maison de retraite?

Trouvez en 2 clics une maison de retraite près de chez vous, grâce à notre annuaire intéractif !