Vous allez fêter Noël chez vous avec un proche dépendant : mode d'emploi
08/12/2016 14:12 Aucun commentaire


Passer les fêtes avec un proche dépendant, c’est important ! C’est même vital pour maintenir une personne âgée aux fonctions cognitives déclinantes dans la vie sociale et familiale. Pour que tout se passe bien, il faut seulement préparer un peu l’événement et surtout savoir s’adapter aux nouveaux handicaps de ceux qu’on aime.

1.Organisez une fête à l’esprit familial

Nous vous conseillons d’éviter d’organiser une fête bruyante sans lien réel avec l’esprit de Noël et qui pourrait perturber et fatiguer votre proche. Pour cela, prévoyez plutôt de la musique douce et pour vos invitations, restez dans le cadre familial proche. Noel est une fête assez intime et familiale à la différence de Nouvel An.

2. Faites-les participer

Tout le monde veut se sentir inclus dans les préparatifs des fêtes de fin d’année. Si un ami ou un membre de la famille plus âgé a des difficultés à aider à la cuisine en raison de ses limitations physiques, il peut encore être encouragé à vous assister pour de petites tâches, telles que le pliage des serviettes ou l’arrangement des fleurs.

3. Prévoyez un repas adapté à leur régime alimentaire 

Il vous faudra impérativement adapter le menu du réveillon au régime alimentaire de votre ainé. Si cela s’avère trop compliqué, pensez à lui préparer un plat personnalisé. Attention, n’oubliez pas non plus, de lui rappeler de bien prendre ses médicaments. En effet, privé de ses repères habituels, il risque de les oublier.

4.Veillez à leur sécurité

Assurez-vous que votre maison n’est pas trop encombrée et qu’il n’y aura pas d’obstacles sur le chemin des personnes âgées que vous inviterez. En vieillissant, les problèmes d’équilibre sont fréquents et une chute peut avoir des effets catastrophiques. Dégager le chemin est donc de la plus haute importance. Si vous prévoyez d’héberger une personne âgée pour plusieurs nuits, pensez à vous munir de tout ce dont elle a besoin pour se déplacer : canne, déambulateur mais aussi monte-escalier, fauteuil roulant, lève-personne...

5. Impliquez-les au maximum 

Assurez-vous de les inclure dans la conversation. Par exemple, il est très important que ces personnes dont l’audition n’est pas très bonne, soient placées loin des bruits de fond. Il faudrait les placer stratégiquement près des invités qui les feront participer à la conversation et se sentir partie intégrante des discussions familiales. Dans le même ordre d’idées, il sera judicieux d’asseoir les membres âgés de la famille à une place disposant d’un accès facile à la salle de bain. Lorsque vous feuilletterez des albums de photos, vous pourrez lui proposer d’utiliser une loupe de lecture ou bien encore un tourne-pages afin qu’il lui soit plus aisé d’y participer avec vous.

 

Partager

 Commentaires :

 Demande urgente

Vous cherchez
une maison de retraite?

Trouvez en 2 clics une maison de retraite près de chez vous, grâce à notre annuaire intéractif !

Inscription à la newsletter :