Canicule : Attention à la déshydratation !
20/07/2016 10:17 Aucun commentaire


En période de canicule, les personnes âgées peuvent être sujettes à la déshydratation, un danger mortel lorsqu’on est âgé et fragilisé par la maladie!

Qu’est ce qu’une canicule ?

Une canicule est une période prolongée de fortes chaleurs diurnes et nocturnes qui peut être accompagnée d'un taux d’humidité élevé. Elle survient lorsque dans un secteur donné, l'amplitude thermique entre le jour et la nuit s'affaiblit pendant au moins 72 heures consécutives ce qui a pour conséquence le fait que la chaleur s'accumule plus vite qu'elle ne s’évacue. 

La déshydratation c'est quoi?

Les deux tiers de l'organisme étant composés d'eau, une déshydratation peut survenir lorsque l'approvisionnement en eau de l'organisme est insuffisant. Si le cerveau et les reins fonctionnent correctement, le corps peut s'adapter à une diminution de l'apport en eau. En effet, le cerveau envoie au corps une sensation de soif qui nous pousse à boire plus afin de rétablir la bonne quantité d'eau dans le corps. Dans le cas des personnes âgées, c'est plus compliqué car le cerveau et les reins ne fonctionnant pas normalement, la sensation de soif n'est pas assez ressentie et l'eau n'est pas bien assimilée d'où un risque plus élevé d'avoir une déshydratation. 

Déshydratation : Symptômes et complications 

Lorsque la chaleur augmente, il y a déperdition d'eau. L'organisme tentera alors de faire face à la déshydratation en stimulant les centres de la soif dans le cerveau, ce qui va inciter la personne à boire plus de liquides. En revanche si la consommation d'eau ne correspond pas à la déperdition d'eau, la déshydratation va s'aggraver et l'organisme va réagir en diminuant la transpiration et la production d'urine. Les symptômes de la déshydratation sont nombreux : une sensation de soif, une sécheresse de la bouche, une réduction de la sudation, une réduction d'urine et une réduction de l'élasticité de la peau. Lorsque la déshydratation se poursuit dans le temps, il peut y avoir des complications comme : des épisodes de confusion voire même un état de coma, des vertiges, une sensation de perte de conscience, un état de choc et peut-être des lésions graves au niveau de certains organes internes comme les reins et le cerveau. 

Que faire en cas de déshydratation?

Si la déshydratation est légère, le simple fait de boire de l'eau ordinaire peut être suffisant. Par contre s'il s'est produit une perte d'eau et d’électrolytes, il faudra remplacer les sels ou électrolytes perdus en consommant de solutions de réhydratation contenant un apport en électrolytes comme le sodium et le magnésium et en prenant, le cas échéant, des médicaments anti-diarrhée. Si la déshydratation s'aggrave et que la tension artérielle continue à diminuer, il s'agit d'un malaise grave demandant une intervention médicale urgente comme l'administration d'une solution intraveineuse comportant du chlorure de sodium.

Pour en savoir plus, regardez la vidéo suivante :

Partager

 Commentaires :

 Demande urgente

Vous cherchez
une maison de retraite?

Trouvez en 2 clics une maison de retraite près de chez vous, grâce à notre annuaire intéractif !

Inscription à la newsletter :