La musique : un outil thérapeutique
02/01/2017 16:18 Aucun commentaire


Il ne subsiste désormais plus de doutes sur le fait que la musique aurait une influence bénéfique sur le fonctionnement de notre cerveau. Agissant sur l'ensemble des zones du cerveau, la musique permet de stimuler la mémoire mais également d'atténuer l'effet de la douleur.

La musique stimule la plasticité du cerveau 

C'est ce qu'expliquent d'éminents spécialistes. En effet, il semblerait qu'en activant la production de dopamine, la musique stimulerait la plasticité du cerveau et pourrait ainsi contribuer à la restauration des neurones. C'est la raison pour laquelle des séances de musicothérapie sont conseillées lors d'un AVC ou lorsqu'une personne est atteinte de la maladie de Parkinson. Loin de n'être qu'une source de plaisir ou d'apaisement, la musique a un réel pouvoir de guérison. La musique et le rythme ont la propriété de rééduquer la motricité et de traiter les troubles de l’équilibre ainsi que les rigidités musculaires propres à la maladie de Parkinson. L’écoute de musique peut également être employée dans le cadre de troubles du langage lorsque la personne est atteinte de la maladie de Parkinson ou de la maladie d'Alzheimer. À ce sujet, la présidente de France-Alzheimer, Marie-Odile Desana, souligne les vertus de la musicothérapie: «On voit parfois, en pleine séance, des malades qui ne parlaient plus se mettre à chanter avec la plus grande exactitude dans les paroles. Alors même qu’ils n’étaient plus capables de dire ni leur nom, ni leur âge. » 

La musicothérapie : une thérapie non médicamenteuse

Elle consiste à favoriser l’expression du patient par la pratique d’instruments, comme les percussions, le xylophone, la guitare, ou l’écoute de musique ancienne et familière afin de raviver des souvenirs. De même, les séances de chant sont également très appréciées des personnes souffrant d’Alzheimer, y compris à un stade très avancé. En effet, le chant a toujours été utilisé comme un moyen d’expression privilégié puisqu’il associe la parole à la musique. L’utiliser en tant que méthode de communication pour des personnes en détresse psychologique et affective n’est que l’adaptation moderne d’un concept millénaire. On peut dire que la musicothérapie est une forme de psychothérapie, qui utilise les sons et la musique sous toutes leurs formes pour permettre de traiter la santé physique et mentale. Souvent utilisée en thérapie complémentaire, pour les enfants, elle s'adapte également aux malades d'Alzheimer. Effectivement, la musicothérapie diminue les troubles du comportement propres à ces malades, et par conséquent réduit le besoin d'une intervention physique. 

La musique contre la douleur

Si on savait déjà que la musique avait un effet bénéfique sur l'organisme, au niveau cardio-vasculaire, respiratoire et musculaire, on sait aujourd'hui qu'elle peut également atténuer les douleurs. En effet, une récente étude britannique a démontré que : "le fait d’écouter ses chansons préférées avant, pendant ou après une intervention chirurgicale pouvait contribuer à mieux supporter l’opération. Les patients ayant écouté de la musique dans ce contexte se sont montrés moins anxieux et ont eu moins besoin de médicaments, et ce même en cas d’anesthésie générale". (Source : sante-medecine.journaldesfemmes.com). Loin d'être étonnant, le pouvoir de la musique est connu et reconnu depuis la nuit des temps. Pour preuve, les chants et les litanies qui font partie du rituel religieux de toutes les cultures. La musique touche à l’âme de celui qui l’écoute et induit indubitablement certains sentiments comme la joie, la tristesse ou la nostalgie. 



Partager

 Commentaires :

Inscription à la newsletter :
 Demande urgente

Vous cherchez
une maison de retraite?

Trouvez en 2 clics une maison de retraite près de chez vous, grâce à notre annuaire intéractif !