E-Santé et objets connectés : Quoi de neuf sur le web?
29/11/2016 15:59 Aucun commentaire


Aujourd'hui, qu'ils soient seniors ou plus jeunes, les patients sont devenus de véritables acteurs de leur santé. Comme l’ont montré les résultats de la dernière étude Opinion Way, 56% des patients utilisent les réseaux sociaux pour rechercher des informations médicales. Ils veulent disposer de renseignements, sur leur maladie ou sur celle d’un proche, ou sur des dispositifs de traitements. Mais pas seulement! Effectivement ils sont également très friands de toutes les nouveautés technologiques... 

Les applications santé


Parmi les outils mis à leur disposition, les objets connectés et applications de santé prennent une place prépondérante chez les patients, surtout pour rentrer en contact avec les professionnels de santé. Aujourd'hui, ils sont également demandeurs de tous les nouveaux objets connectés qui voient le jour comme la solution de la startup Resilient Innovation qui a créée un dispositif de stimulation cérébrale visant à corriger les problèmes des patients atteints de la maladie de Parkinson. Ou comme le robot Kompai, assistant connecté au service des personnes âgées qui permet de prévenir les chutes, de rentrer en contact avec les professionnels de santé et de développer la stimulation neuronale.

La technologie au service de toute une ville

Les habitants de Nantes ont désormais accès à plus de 500 données différentes sur la ville entière. Des horaires d’ouverture des piscines aux places de stationnement, en passant par les horaires de bus, l’utilisateur a accès aux données qu’il veut en temps réel. En effet, grâce à la technologie de l’open data, Nantes Métropole propose des aujourd’hui ''Nantes dans ma poche'', une application dédiée à la mobilité et permettant de signaler un problème sur la voie publique ou encore de consulter la circulation de la ville en temps réel.

Une innovation au service des nécessiteux : La cravate solidaire 

Créée par trois étudiants, cette association a pour but d’éviter tout jugement d’apparence lors des recrutements pour privilégier les compétences des postulants. Concrètement : elle collecte en entreprise et auprès de particuliers, des tenues professionnelles qu’elle redistribue ensuite aux personnes en difficulté pour favoriser leur accès à l’emploi. Des conseillers en image et des recruteurs bénévoles interviennent également pour fournir aux bénéficiaires des conseils pour réussir leur entretien d’embauche.

Partager

 Commentaires :

Inscription à la newsletter :
 Demande urgente

Vous cherchez
une maison de retraite?

Trouvez en 2 clics une maison de retraite près de chez vous, grâce à notre annuaire intéractif !