La Grève en Ehpad : Soutenir les soignants est une priorité!
31/01/2018 09:03 Aucun commentaire


Si le problème est complexe, il semble tourner autour du ratio de personnel et de moyens supplémentaires à allouer aux Ehpad. Toutefois, la solution ne sera pas facile à trouver ni rapide à mettre en place.  

Plus de moyens pour les EHPAD

Hier, le personnel des Ehpad était en grève et pour cause! Ils n’en peuvent plus… Tous les témoignages concordent. Angoisse, impuissance, impossibilité de bien prendre en charge les personnes âgées dont elles sont responsables dans leur établissement. La situation est telle que la mobilisation  a été nationale. Familles, personnel et directeurs d'EHPAD ainsi que tous les syndicats ont appelé hier à des rassemblements et à des mouvements de grèves. Ce mouvement traduit l'inquiétude des personnels qui réclament plus de moyens pour faire correctement leur travail. Parmi les revendications des soignants devant le ministère, plus de moyens humains pour s'occuper au mieux des personnes âgées et remplir leur engagement. Un engagement dont-ils sont fiers et qu'ils veulent entier. Pour eux, s'occuper de nos âgés, c'est également pouvoir leur donner du temps et tisser avec eux de véritables liens.

 

Une urgence nationale sur un sujet de société

Parmi ses principales revendications, ce mouvement unitaire demande l'application d'un ratio d'un agent pour un résident, la moyenne étant actuellement de 0,6, a précisé Pascal Champvert, président de l'AD-PA. À l’œuvre depuis des années dans ce secteur, en établissement et à domicile, l'étranglement financier est tel qu’aujourd’hui ce dispositif est en situation de rupture. Pour les acteurs du secteur, l’Etat ne semble pas prendre la mesure réelle de la situation et ne réalise pas qu'il faut urgemment prendre en compte les demandes des professionnels.  Pour eux, il est de la responsabilité de l’Etat de prendre des décisions politiques permettant d'offrir des soins de meilleure qualité à nos proches âgés dépendants. Souvent très diminués, les résidents en maison de retraite n'en ont pas moins besoin de chaleur et de compréhension, ce que le personnel dit avoir de plus en plus de mal à donner faute de temps et de moyens.

#SoutienstonEHPAD serait plus utile que #BalanceTonEhpad

En effet, Il faut arrêter l’Ehpad bashing comme l'exprime La ministre de la Santé, Agnès Buzyn car critiquer les ehpad ou le personnel qui fait de son mieux n'est pas productif. Effectivement, la majorité des établissements offrent un très bon service et ne cessent de s'améliorer en proposant un meilleur accompagnement des résidents. Ateliers, animations, zoothérapie ou gymnastique douce, les activités proposées se multiplient. D'ailleurs, c'est pour avoir une meilleure appréciation de la situation, que la ministre compte mettre en place d’ici fin 2018, une enquête de satisfaction annuelle auprès de chaque résident. Elle a également rappelé que les moyens alloués aux Ehpad ont été augmentés de 100 millions d'euros dans le budget 2018 de la Sécurité sociale, dont 72 millions d'euros pour créer des postes de soignants dans les Ehpad et 28 millions pour les établissements en difficulté. Dix millions d'euros ont également été votés pour "des postes d'infirmiers de nuit". Pourtant, ces mesures ont été mal accueillies par les professionnels du secteur pour qui 50 millions ne suffisent pas puisque les besoins "se chiffrent en milliards".
Alors est-on à l'aube d'un nouveau conflit social ? Existe t-il des solutions ?

Et si le bénévolat était la solution?

Si le problème est complexe, il semble tourner autour du ratio de personnel et de moyens supplémentaires à allouer aux Ehpad. Toutefois, la solution ne sera pas facile à trouver ni rapide à mettre en place car ce qu'il ne faut pas oublier, c'est que ce sont avant tout les personnes âgées hébergées en EHPAD qui ont besoin d'être soutenues et accompagnées dans leur fin de vie. Alors pourquoi ne pas faire appel aux plus jeunes pour prêter main forte aux ehpads? Contre le hashtag #balancetonehpad Retraite Plus lance un message de soutien #SoutienstonEHPAD et enjoint les jeunes et les moins jeunes à se mobiliser pour faire du bénévolat en maison de retraite. Le mot d'ordre "Allez vous présenter en maison de retraite et proposez votre aide pour soulager le personnel soignant et assurer à tous nos proches âgés de meilleures conditions de vie". Vous pourrez leur proposer vos services : servir les repas, aider à changer les draps, faire la lecture etc... Une preuve de solidarité qui permettra en tout cas d'aider à résoudre ce problème de société.

Partager

 Commentaires :

Inscription à la newsletter :
 Demande urgente
Vous validez que vos données personnelles feront l'objet d'un traitement conformément à notre Politique de Protection des Données accessible en cliquant ici

Vous cherchez
une maison de retraite?

Trouvez en 2 clics une maison de retraite près de chez vous, grâce à notre annuaire intéractif !