La première Journée des Solitudes : rendez-vous le 23 janvier 2018 !
22/01/2018 10:20 Aucun commentaire


L'Association Astrée lance la première Journée des Solitudes, le 23 janvier 2018, sous le haut patronage de la Ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn. Le but de cette journée :"dresser un état des lieux des solitudes en France et présenter plusieurs innovations sociales pour les combattre". 

Un affaiblissement des cercles relationnels après 75 ans

En France, 5 millions de personnes âgées sont en situation de solitude, soit 1 personne âgée sur 4, selon les derniers rapports de La Fondation de France. Par ailleurs, l'association "Les Petits Frères des pauvres" a également alerté l'opinion publique sur ce qu'elle nomme le phénomène de « mort sociale » qui concerne de très nombreuses personnes âgées. Effectivement, après avoir réalisé un sondage auprès de 1 800 personnes, l'association est arrivée à la conclusion que 2 % des plus de 60 ans, connaissent un isolement qui confine à la « mort sociale ». Cela signifie que ces personnes n’ont plus que de très rares contacts avec les quatre cercles relationnels (familial, amical, affinitaire et territorial) et que leur isolement augmente avec l'avancée en âge. 

Une initiative destinée à changer les choses

Cette journée des solitudes qui se tiendra en matinée, au Collège des Bernardins à Paris, a été organisée à l'initiative de l'association Astrée qui aide depuis 30 ans de nombreux français à sortir de l'isolement. Y collaborent des associations, plusieurs institutions et de nombreux médias. Cette journée comportera un cycle de tables rondes portant sur les différentes problématiques de l'isolement en France. Le but de cette journée des solitudes est de sensibiliser aux réalités et à la diversité des solitudes, mais également de mettre en lumière l'existence de solutions possibles. En effet, comme le rappelle Djelloul Belbachir, délégué général de l'Association Astrée : "Aujourd'hui, la solitude n'épargne personne, depuis le collège jusqu'à la fin de vie. Par ailleurs, ceux qui en souffrent ne sont pas forcément en rupture familiale, isolés, mais même entourés, ils se sentent profondément seuls". 

Des solutions inspirées d'ailleurs

La France n'est pas le seul pays confronté au problème de la solitude et qui essaie de le solutionner. En Belgique par exemple, il existe un concept nommé le concept "Abbeyfield". Il s'agit d'un réseau d'habitations groupées composées d'appartements individuels et d'espaces en commun. Chaque résident a son habitation personnelle mais participe également à la vie de la maison. Les Suisses, eux, ont trouvé une solution à la solitude en créant un concept de chaîne téléphonique où, une fois par semaine, les uns appellent les autres afin de prendre et donner des nouvelles. Quand au Canada, l'antenne locale des Petits frères des pauvres a eu l'idée de former des "jumelages" afin de créer une relation suivie entre un aîné âgé de plus de 75 ans et un bénévole. L'objectif étant d'instaurer un lien au long cours entre les personnes âgées et les bénévoles. Certaines de ces idées, très intéressantes, gagneraient à être adoptées en France!

L'isolement des âgés : un problème de société

En effet, comme le souligne Djelloul Belbachir : "On ne peut pas exister seul et en l'absence de lien social, on peut mourir de solitude. Les autres participent à notre construction identitaire". Si 11,5% des personnes isolées éprouvent réellement un fort sentiment de solitude et d’ennui, quand il s’agit des personnes âgées, l’isolement est davantage subi et contraint que souhaité. Pour preuve : 14% des plus de 75 ans n’ont plus aucun ami. Quand au réseau professionnel, il devient très restreint à partir du départ à la retraite. Si on rajoute également que 52% d'entre eux n'ont pas de relations avec leurs voisins et que 64% n'ont pas d'activité en club ni en association, cela dresse un tableau plus qu'alarmant de la solitude en France! Consacrer une journée à en parler et à chercher des solutions apparaît aujourd'hui indispensable et pourrait conduire à un début de résolution du problème!

 

 

Partager

 Commentaires :

Inscription à la newsletter :
 Demande urgente
Vous validez que vos données personnelles feront l'objet d'un traitement conformément à notre Politique de Protection des Données accessible en cliquant ici

Vous cherchez
une maison de retraite?

Trouvez en 2 clics une maison de retraite près de chez vous, grâce à notre annuaire intéractif !