Madame Buzyn, n'oubliez pas les assistantes sociales!
05/06/2018 14:41 Aucun commentaire


Depuis quelques temps, avec la crise des hôpitaux et des EHPAD, les pouvoirs publics reconnaissent la nécessité d'opérer des réformes urgentes du système de santé.  Manque de personnel en maison de retraite, épuisement des infirmiers, désertification médicale dans certaines régions, problèmes avec la gestion des systèmes de soins d'urgence... Les difficultés ne manquent pas et prouvent bien que notre système de santé est défaillant.




Une ambitieuse « réforme globale » de l’offre de soins 

Pour le remettre d’aplomb, le premier ministre Edouard Philippe et la ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn prévoient une ambitieuse « réforme globale » de l’offre de soins afin de "soutenir les professionnels travaillant auprès des personnes âgées".

Pourtant en tant que conseiller délégué aux actions sociales travaillant depuis plusieurs années pour l'organisme d'orientation en maison de retraite Retraite Plus, je trouve qu'il y a de grands oubliés dans les réforme du système de santé français : les assistantes sociales et leurs homologues masculins!

Toujours en première ligne auprès des familles en souffrance et des personnes âgées, les assistants sociaux jouent un rôle irremplaçable dans notre système de santé. Etant tous les jours en contact avec eux concernant des dossiers de personnes âgées à qui trouver d'urgence un établissement d'accueil car obligés de sortir de l'hôpital ou de SSR, je vois à quel point ils se dévouent pour trouver des solutions pour soulager les familles. Toute l'année, nous travaillons main dans la main pour trouver à ces personnes âgées une solution adaptée à leur pathologie et surtout à leur budget. Nous nous occupons de trouver les aides dont elles pourraient bénéficier ainsi que d'organiser des visites dans différentes maisons de retraite.

Hier encore, j'étais au téléphone avec une assistante sociale qui se démenait pour aider une famille à trouver une solution d'hébergement pour leur proche âgé dépendant, en sortie d'hôpital. Nous avons travaillé ensemble pendant plusieurs heures pour finalement leur trouver une place disponible dans un établissement médicalisé traitant sa pathologie.

Tout heureux d'avoir pu aider cette famille en difficulté, je les appelle pour leur donner la bonne nouvelle puis je contacte l'assistante sociale en question qui, à ma grande surprise, n'avait pas été mise au courant! Et pourtant, elle ne s'est pas découragée et a continué à me parler d'une nouvelle personne âgée à la recherche d'une solution d'hébergement.

Sans relâche, ces personnes courageuses travaillent pour résoudre les problèmes des autres: dépendance, handicap, situations familiales délicates... Elles sont sur tous les fronts et pourtant, elles ne reçoivent pas la reconnaissance qui leur est due. Et n'ont pas non plus à leur disposition les infrastructures nécessaires pour mener à bien leur mission d'aide aux familles.

Je pense qu'il est grand temps d'attirer l'attention des pouvoirs publics sur leur situation  afin que le gouvernement leur octroie plus de moyens pour mieux faire leur travail.

Pour moi, les assistantes sociales sont de véritables héroïnes oubliées!

 Hervé Simon
Conseiller Pôle action sociale chez Retraite Plus

 

Partager

 Commentaires :

Inscription à la newsletter :
 Demande urgente

Vous cherchez
une maison de retraite?

Trouvez en 2 clics une maison de retraite près de chez vous, grâce à notre annuaire intéractif !