Les seniors disent “non” à la solitude

Santé et bien-être seniors

Catégorie Santé et bien-être seniors
Les seniors disent “non” à la solitude
Les seniors disent “non” à la solitude

La solitude des seniors représente une réelle préoccupation, mise davantage en exergue par la pandémie de Covid-19 et la période de confinement généralisée que la France, comme les autres nations, a connue au printemps dernier. Pour y faire face, plusieurs solutions existent. Colocations, résidences services, maisons de retraite, zoom sur des seniors qui s’organisent pour mettre fin à leur solitude. 

 

 

La solitude des seniors peut revêtir diverses facettes, et, selon les cas, affecter des aspects différents de leur existence. Les conséquences varient, elles aussi, et peuvent même atteindre des proportions dangereuses, voire, irréversibles. 

 

Quelles sont les difficultés que rencontrent les personnes isolées ?

 

Suivant les cas, l’absence d’un tiers pour échanger, partager des repas ou même ressentir simplement une présence, peut représenter une épreuve extrêmement difficile à vivre au quotidien. Certaines personnes isolées en arrivent même à connaître des problèmes de dépression, à perdre l’envie de vivre, à se laisser aller. Elles risquent alors de développer unsyndrome de glissement. En outre, une présence rassure en permanence, même des personnes parfaitement autonomes, capables de gérer leur foyer seules. 

 

Lorsque les enfants quittent la maison pour faire leur vie et emménager dans leur propre appartement, les seniors ressentent souvent un vide et se retrouvent seuls dans un appartement souvent trop grand, avec des chambres vides. Les personnes âgées n’ont hélas pas toujours la chance d’avoir encore un conjoint à leurs côtés. Divorces, décès, personne n’est à l’abri des aléas de la vie. C’est ce terrible constat que fait un jour, pour ses propres parents, l’un des fondateurs de Colette, une start-up française qui propose de lutter contre l’isolement des seniors grâce à la colocation intergénérationnelle. 

 

La colocation intergénérationnelle vu par Colette : “viens chez moi j’habite chez un senior”

 

Chez Colette, les jeunes et moins jeunes se rencontrent. Ils peuvent partager des repas, des sorties mais ils occupent surtout ….le même appartement. Comment est-ce possible ? Dans le but de pallier les difficultés que rencontrent les seniors d’un côté et les jeunes étudiants de l’autre, cette plateforme les met en relation et s’occupe de toutes les démarches concernant l’évaluation du logement, le contrat de location, les garanties, les loyers et autres tracas liés à la location d’un appartement, sous la forme d’un accompagnement personnalisé et humain. Les agents de Colette récupèrent ainsi les profils de leurs membres, qu’ils soient locataires ou hôtes, et mettent en relation ceux qui peuvent au mieux correspondre, selon plusieurs critères comme l’emplacement géographique, les demandes spécifiques de certains seniors, le type de chambre et autres modalités. Ce système fonctionne comme une colocation classique avec des avantages manifestes pour les deux parties. Tandis que trouver un appartement en ville et surtout en région parisienne pour un jeune qui manque souvent de moyens et de garants peut vite devenir le parcours du combattant, Colette propose des logements moins chers que les prix du marché, de qualité et bien situés. La plateforme fournit également aux jeunes les garanties nécessaires. Les seniors, quant à eux, peuvent non seulement profiter des avantages financiers que leur apporte une chambre vide au sein de leur logement mais également bénéficier d’une compagnie de confiance, de loyers en temps et en heure versés directement par Colette et d’autres modalités qu’ils peuvent prévoir dans leur contrat de colocation comme le partage d’un ou plusieurs repas ou quelques courses, par exemple, pour lequel le jeune s’engage s’il accepte la colocation. “Si je devais définir en trois expressions la cohabitation intergénérationnelle, c’est la sécurité pour la personne âgée, le partage humain et l’ouverture vers le troisième âge”, témoigne Chantal, une hôte de 68 ans qui met à disposition l’une de ses chambres laissées vides. Sandra et Katia se sont rencontrées par Colette et le quotidien se passe très bien. A la fois ensemble et très autonomes, chacune profite des avantages de la colocation. « J’ai tout de suite aimé sa vidéo de présentation. C’est une étape très importante », explique Sandra, hôte sur Colette, qui a eu un vrai coup de cœur pour Katia, étudiante en sciences politiques. « On a alors pris rendez-vous et on a eu du mal à se séparer. » Sandra explique alors sa vision de la colocation intergénérationnelle : « Le lien intergénérationnel, mais surtout interrelationnel, je pense que c’est faire vivre un lieu, en bonne intelligence, avec des rythmes qui sont peut-être différents, mais on a des choses à s’apprendre, à s’apporter puis à partager. » Ainsi, Colette mène la vie dure aux préjugés. Les jeunes sont heureux de trouver une personne expérimentée qui connaît bien le quartier et peut les guider. Ils sont souvent très enclins à prendre leur repas ou à sortir parfois ensemble. Avec plaisir, ils rendent de petits services au quotidien. Les plus âgés quant à eux vivent la colocation un peu comme une cure de jouvence. Lorsque l’on demande à Justine Renaudet, co-fondatrice de Colette, comment a été vécu le confinement en période d’épidémie de Covid-19, elle témoigne avoir connu une recrudescence des demandes.“ Toutes les personnes dont les dossiers étaient en attente durant le confinement nous ont recontactés juste après. On a vraiment senti qu’il s’agissait d’une priorité et que l’isolement durant cette période a été particulièrement dur à vivre.”

 

Une alternative sur mesure au maintien à domicile : la résidence-services seniors

 

Si nombre de seniors souhaitent rester chez eux le plus longtemps possible, ils optent également souvent pour une entrée en résidence-services. Avec les commodités d’un chez soi et la sécurité en plus, ces logements sur-mesure conviennent parfaitement aux personnes autonomes mais aussi à ceux qui le sont un peu moins. Plutôt que de devoir compter sur un tiers pour les courses, le ménage et autres tâches du quotidien souvent difficiles à assumer avec l’âge, ils bénéficient de toutes ces prestations organisées directement par la résidence sous la forme de services à la carte. Ces établissements de plus en plus modernes et perfectionnés proposent des aménagements sophistiqués avec des espaces de détente et des loisirs comme une piscine, un fitness, un bar et autres. Toutes ces commodités évitent aux personnes de se déplacer systématiquement pour pratiquer leurs activités. En résidence services règne un grand respect de l’indépendance et de la vie privée. Il s’agit d’un véritable chez-soi privatif, avec tous les avantages de la collectivité durant les moments opportuns et de manière totalement libre. Cette solution innovante de logement représente ainsi un excellent moyen de fuir la solitude, de faire de nouvelles rencontres, de partager des repas lorsqu’on le souhaite et de solliciter une aide si besoin.

 

Partagez cet article :



Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée