Comprendre la Dégénérescence Maculaire liée à l'âge
31/10/2016 16:19 Aucun commentaire


Retraite Plus vous présente une vidéo médicale Live Doctors dans laquelle le Dr Franck Amoyal, ancien interne des hôpitaux de Paris, et praticien hospitalier ophtalmologiste spécialiste de la rétine au niveau  médical et chirurgical, nous explique en quoi consiste la dégénérescence maculaire liée à l’âge ou DMLA.

La DMLA, qu’est-ce que c’est ?

La DMLA est une pathologie chronique  évolutive qui apparait chez les personnes de plus de 50 ans. C’est aujourd’hui la première cause de handicap visuel chez les plus de 50 ans. Cette maladie touche la macula, une région importante de la rétine qui permet la vision centrale, celle des détails et des couleurs.

Des difficultés à lire, à regarder la télévision, à conduire, la vision centrale est en effet durement affectée par cette maladie. Néanmoins, la vision périphérique, elle, reste intacte et permet aux personnes atteintes de conserver une certaine autonomie dans les gestes de la vie quotidienne tels que s'habiller et s'alimenter.

Une pathologie qui touche la macula

Cette macula est constituée de cellules : les photorécepteurs appelés les cônes. Ces cônes vont réceptionner le signal lumineux pour le transformer en signal électrique qui, à travers le nerf optique, va envoyer l’image au cerveau qui va la décoder.

Si la macula est endommagée, c’est surtout la vision centrale de la personne qui va être touchée alors que la vision périphérique sera préservée. C’est pour cela qu’il s’agit d’une pathologie dans laquelle le patient ne deviendra jamais complètement aveugle.

DMLA : quelle sont les causes ?

La principale cause de la DMLA  reste l'âge. Ainsi, sa fréquence augmente avec le vieillissement : elle touche 1 % des personnes de 50 à 55 ans, 10-12 % entre 55 et 65 ans, 15 à 20 % des 64 à 75 ans. Au-delà, 25 % des plus de 75 ans et 30 % des plus de 80 ans sont concernés. A celà s'ajoutent d'autres facteurs de risque constatés par plusieurs études épidémiologiques, tels que le tabac qui multiplierait par 6 le risque de développer une DMLA. Mais aussi l'obésité qui augmenterait sensiblement le risque de DMLA. Parmi les facteurs de risque figurent également des antécédents de chirurgie de la cataracte et des antécédents familiaux. Les femmes sont plus touchées que les hommes.

Pour en savoir plus sur cette maladie, regardez la vidéo suivante :

Partager

 Commentaires :

 Demande urgente

Vous cherchez
une maison de retraite?

Trouvez en 2 clics une maison de retraite près de chez vous, grâce à notre annuaire intéractif !

Inscription à la newsletter :