La Saint Valentin en maison de retraite, ce n'est pas tabou!
01/02/2017 14:00 Aucun commentaire


La sexualité des seniors ne doit plus être un sujet tabou!  Ainsi dans le cadre de la St Valentin qui approche, Retraite Plus insiste pour proclamer qu'il n’y a pas d’âge pour aimer.  

L'amour à tout âge

Le jour de la Saint Valentin, nous serons tous occupés à parler amour, câlins et cadeaux mais qu'en est-il de nos aînés? De ceux qui rencontrent la solitude après le veuvage ou encore de ces vieux couples qui ont passé toute leur vie ensemble? Existe t-il de vieux amoureux? Et bien oui! Pour preuve : 83% des séniors interrogés pensent que la vie est toujours une source de plaisir après 65 ans. On est bien loin des idées reçues. Les seniors ont changé et leur sexualité aussi! Il n'y a donc pas d'âge pour en parler! D'ailleurs en discuter avec son partenaire permet d'effectuer les ajustements nécessaires à une sexualité plus épanouie

La sexualité et le grand-âge

Il y a quelques temps, le groupe Korian avait réalisé une large enquête IPSOS sur « L’âge et le plaisir », dans le cadre du lancement de son « Institut du Bien Vieillir » et les résultats obtenus en analysant les réponses concernant les relations sexuelles des seniors sont éloquents. En effet, 36% des seniors disent aimer avoir des relations intimes mais n'en ont pas autant qu’ils le voudraient. Plus d’un senior sur dix (13%) continue d’avoir une sexualité épanouie. Enfin, chez 29% des seniors âgés de plus de 80 ans, le désir sexuel est toujours présent…Et si vous vous posez la question de savoir si l'effort physique lié à l’activité sexuelle est un handicap pour les personnes plus âgées, sachez que l'effort physique lié à l’activité sexuelle équivaut à celui que vous faites pour monter les escaliers?  Si vous êtes capables de l'un, vous serez donc capables de l'autre!  

La place de la sexualité en maison de retraite

L'entrée en institution ne peut être privative de liberté. Ce doit être un nouveau lieu de vie sécurisé et non oppressant qui ne doit en aucun cas être restrictif des libertés fondamentales de la personne. Et le droit au respect de l'intimité de la personne et de sa dignité dans sa reconnaissance de sa vie sexuelle est essentiel à son épanouissement et son bien être. C'est la raison pour laquelle l'ex-ministre Michèle Delaunay s'était intéressée à des EHPAD ayant mis en place une réflexion sur la sexualité. Selon elle : "On n'a pas compris que le droit à la vie privée est un droit inaliénable de la personne humaine!  C'est un sujet essentiel, qui en recouvre beaucoup d'autres". Cette réflexion a même abouti à certaines pratiques adoptées par plusieurs maisons de retraite comme la distribution de panneaux accroche-porte fabriqués par le site Quinquessence.fr et intitulés : « Intimité souhaitée ! ». Le but de ces opérations étant d'encourager le personnel des maisons de retraite à promouvoir la réflexion sur le respect de l’intimité en lieu d’accueil pour personnes âgées.

Néanmoins, certains troubles liés à l'âge pourraient interférer avec une sexualité épanouie. Pour en savoir plus sur les défis liés à la sexualité des seniors, regardez la vidéo suivante :

Partager

 Commentaires :

 Demande urgente

Vous cherchez
une maison de retraite?

Trouvez en 2 clics une maison de retraite près de chez vous, grâce à notre annuaire intéractif !

Inscription à la newsletter :