Un comparateur de prix, c'est bien mais ce n’est pas suffisant !
15/12/2016 12:54 Aucun commentaire


Le gouvernement vient de mettre en place une plateforme pour comparer les tarifs en ligne des maisons de retraite. Ce comparateur de prix accessible sur le site www.pour-les-personnes-agées.gouv.fr, a pour vocation d’aider les familles à faire leur choix sur plus de 70000 établissements publics et privés sur toute la France. Soit 91 % des maisons de retraite de France.

Un effort de transparence sur les tarifs des maisons de retraite



La ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine s’est d’ailleurs félicitée de cet outil : "Il s'agit de réparer une injustice fondamentale qui est l'injustice d'accès à l'information", a-t-elle déclaré. Effectivement, avec le lancement de ce comparateur, le gouvernement vient de franchir un nouveau pas très appréciable dans l’information des familles sur les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad). De plus, un autre service particulièrement utile a été également mis en place : il s’agit d’un simulateur permettant de calculer le reste à charge payé par les résidents. Le but recherché étant d’aider les familles à s’y retrouver dans des tarifs pas toujours très lisibles. Cette décision avait été prise il y a déjà quelques temps, par Laurence Rossignol, alors secrétaire d'Etat à la Famille et aux Personnes âgées. 

Un comparateur de prix des maisons de retraite, sur quelles bases ?

Selon Retraite Plus, comme pour les directeurs de maison de retraite, ce comparateur n’est pas très utile. En effet, comme l’expliquait déjà il y a quelques temps, Florence Arnaiz-Maumé, déléguée générale du Synerpa, le premier syndicat des maisons de retraite privées : "Dans les établissements aujourd’hui, il n’y a pas un monoprix, on a plusieurs prix. (…) Il est donc impossible de comparer ce qui n’est pas comparable : "on a des chambres simples à 20 m2, 25 m2, 30 m2, on a des chambres doubles, des chambres avec vue, des chambres sans vue. On a quand même quatre à cinq tarifs différents en fonction de la superficie de la chambre, en fonction du service et des espaces collectifs. »  Effectivement, le tarif fixé par les établissements dépend de leurs prestations, ce qui est tout à fait normal. Toutefois ce comparateur ne tient pas compte de ce facteur, ce qui est très dommageable pour les familles qui doivent faire un choix.

Le plus important, ce sont les aides financières

Quels que soient les comparateurs de prix, le plus important, ce sont les aides financières qui devraient être augmentées afin d'aider les familles à payer le reste à charge en maison de retraite ! Actuellement, environ 600 000 personnes âgées en perte d’autonomie sont hébergées dans plus de 10 300 structures spécialisées (Maisons de retraite, EHPA, EHPAD) réparties sur tout le territoire français. Encore beaucoup trop cher pour un grand nombre de familles modestes, l’accès aux maisons de retraite devrait pouvoir s’élargir ! En effet, Le coût de cet hébergement est difficile à assumer pour la grande majorité des personnes âgées et leurs familles, la retraite mensuelle moyenne étant généralement inférieure au coût mensuel d'un séjour. Concrètement, 60% du prix de fonctionnement de la maison de retraite doit être supporté par le résident et sa famille. L’augmentation de l’APA, des aides au logement, et une plus grande accessibilité de l’Aide sociale à l’hébergement devaient permettre de réduire ce fossé. Néanmoins, ce n’est pas encore le cas ! En effet, pour 6 français sur 10 la maison de retraite coûte encore trop cher !

Et RETRAITE PLUS ?

Chez RETRAITE PLUS, nous avons choisi d’aider gratuitement toutes celles et ceux qui se battent quotidiennement pour accompagner au mieux leur proche parent devenu dépendant de soins, de surveillance et d’attention permanents. Notre mission consiste à leur trouver, souvent dans l’urgence, une maison de retraite ou un EHPAD capable de les accueillir dans de bonnes conditions, à proximité de leur domicile quelle que soit leur région de France, et en tenant compte de leur budget. Nos conseillers en gérontologie font plus que comparer les prix des établissements ! Ils orientent et effectuent les démarches administratives nécessaires. Ils travaillent en collaboration avec les assistantes sociales pour l’obtention des aides telles que l’APA, l’aide sociale à l’hébergement, la mise en place d’aides au logement, et des mesures de protection juridiques, pour faciliter leur entrée en établissement.

 

Partager

 Commentaires :

 Demande urgente

Vous cherchez
une maison de retraite?

Trouvez en 2 clics une maison de retraite près de chez vous, grâce à notre annuaire intéractif !

Inscription à la newsletter :